exprès


exprès

1. exprès, esse [ ɛksprɛs ] adj.
• 1265; lat. expressus, p. p. de exprimere « exprimer »
1Vx ou dr. Qui exprime formellement la pensée, la volonté de qqn. explicite, formel. Condition expresse d'un contrat. Défense expresse de...
2Qui est chargé spécialement de transmettre la pensée, la volonté de qqn. Vx Courrier, messager exprès. Subst. Un exprès : un envoyé, un messager. « J'envoie cet exprès pour en avertir madame » (Bossuet).
Mod. (inv.) Envoi par exprès ou envoi exprès, distribué dès son arrivée dans le bureau de poste du destinataire (cf. Par porteur spécial). Lettre exprès. Subst. Un exprès, envoi qui porte cette mention.
⊗ CONTR. Tacite. ⊗ HOM. Express. exprès 2. exprès [ ɛksprɛ ] adv.
XIVe, var. par exprès; de 1. exprès
Avec intention spéciale, formelle; à dessein. délibérément, intentionnellement, spécialement, volontairement.
(Avec un verbe) Elles sont venues exprès, tout exprès pour vous voir, pour que nous parlions ensemble. « Je viens exprès de Paris pour prendre communication d'un manuscrit » (France). FAIRE EXPRÈS. Pardon, je ne l'ai pas fait exprès. Il fait exprès de vous contredire. C'est fait exprès, ou fam. c'est exprès : c'est voulu, intentionnel (cf. fam. C'est fait pour [II, 3o]). — Par ext. Fait exprès : parfaitement adapté. Ce fut « une jolie traversée. J'eus toujours un temps fait exprès » (Vigny).
Ellipt UN FAIT EXPRÈS [ fɛtɛksprɛ ] n. m. :coïncidence généralement fâcheuse qui, bien que due au hasard, semble spécialement préparée. On dirait un fait exprès, le seul livre dont j'ai besoin n'est pas en librairie. Nous étions pressés et, comme un fait exprès (ou comme par un fait exprès), le train avait du retard.
⊗ CONTR. Involontairement, malgré (soi) .

exprès adjectif invariable (de exprès) Se dit d'un objet postal pour lequel l'expéditeur demande la mise en distribution, par porteur spécial, dès son arrivée au bureau distributeur. ● exprès nom masculin invariable Par exprès, en exprès, en utilisant le service des postes, qui assurera une remise rapide au destinataire. ● exprès adverbe (de exprès) Dans une intention spéciale ; spécialement : Il est venu exprès pour nous voir. De manière intentionnelle ; volontairement, délibérément : C'est exprès que j'ai employé ce mot.exprès (difficultés) adjectif invariable (de exprès) Sens Ne pas employer l'un pour l'autre ces adjectifs voisins par l'orthographe et par la prononciation, mais de sens différents. 1. Exprès, expresse adj. = nettement exprimé, formel, explicite. Ordre exprès, défense expresse. 2. Exprès adj. inv. = qui est remis sans délai, par livraison spéciale, à son destinataire. Envoi postal exprès, lettre exprès (ou, n.m., un exprès → exprès). 3. Express adj. inv. = préparé par le passage de vapeur d'eau sous pression à travers le café moulu, en parlant du café. Café express (ou, n.m., un expressexpress). 4. Express adj. inv. = qui assure une liaison, une desserte rapide. Train express (ou, n.m., un express, → express). - Par extension : qui est fait, accompli, préparé très rapidement. Mission express. Potage express. ● exprès (homonymes) adjectif invariable (de exprès) express adjectif invariable express nom masculin invariableexprès (difficultés) nom masculin invariable Sens Exprès n. m. = envoi, pli remis à son destinataire par livraison spéciale. Je viens d'ouvrir votre exprès. Remarque Le mot désignait autrefois le coursier ou l'agent des services postaux chargé de porter le pli : « C'était, apportée par un exprès, une lettre cachetée à la cire »(G. Duhamel). Cet emploi est vieilli. ● exprès (expressions) nom masculin invariable Par exprès, en exprès, en utilisant le service des postes, qui assurera une remise rapide au destinataire. ● exprès (difficultés) adverbe (de exprès) Sens et emploi Exprès adv. = à dessein, avec intention. Il l'a fait exprès. Ne pas confondre avec expressément (= en termes exprès, explicites) : je vous le demande expressément. Registre Comme un fait exprès, comme par un fait exprès = comme si le fait advenu (en général désagréable ou fâcheux) résultait d'une intention maligne. « Le dimanche, ce fut comme un fait exprès, je m'éveillai plus tôt qu'à l'ordinaire »(G. Courteline). Registre familier. ● exprès (expressions) adverbe (de exprès) Être fait exprès pour, avoir justement les qualités requises pour : Un temps fait exprès pour la traversée. Familier. C'est fait exprès, c'est voulu. Familier. Comme (par) un fait exprès, c'est une coïncidence fâcheuse. ● exprès (synonymes) adverbe (de exprès) Dans une intention spéciale ; spécialement
Synonymes :
- spécialement
De manière intentionnelle ; volontairement, délibérément
Synonymes :
- à dessein
- délibérément
exprès, expresse adjectif (latin expressus, clairement exprimé) Qui exprime formellement la volonté de quelqu'un ; catégorique, absolu : Défense expresse de fumer.exprès, expresse (difficultés) adjectif (latin expressus, clairement exprimé) Sens Ne pas employer l'un pour l'autre ces adjectifs voisins par l'orthographe et par la prononciation, mais de sens différents. 1. Exprès, expresse adj. = nettement exprimé, formel, explicite. Ordre exprès, défense expresse. 2. Exprès adj. inv. = qui est remis sans délai, par livraison spéciale, à son destinataire. Envoi postal exprès, lettre exprès (ou, n.m., un exprès → exprès). 3. Express adj. inv. = préparé par le passage de vapeur d'eau sous pression à travers le café moulu, en parlant du café. Café express (ou, n.m., un expressexpress). 4. Express adj. inv. = qui assure une liaison, une desserte rapide. Train express (ou, n.m., un express, → express). - Par extension : qui est fait, accompli, préparé très rapidement. Mission express. Potage express. ● exprès, expresse (homonymes) adjectif (latin expressus, clairement exprimé) express adjectif invariable express nom masculin invariableexprès, expresse (synonymes) adjectif (latin expressus, clairement exprimé) Qui exprime formellement la volonté de quelqu'un ; catégorique, absolu
Synonymes :
- catégorique
- impératif

exprès, esse
adj. et n. m.
d1./d énoncé de manière précise et formelle. Défense expresse.
d2./d adj. inv. Lettre, colis exprès, confié, à son arrivée au bureau distributeur, à un préposé qui se déplace exprès pour le remettre au destinataire.
n. m. Lettre envoyée par exprès. Un exprès.
————————
exprès
adv.
d1./d Avec intention formelle. Il l'a fait exprès.
d2./d Loc. Un fait exprès: une coïncidence, généralement fâcheuse, qui semble produite spécialement pour contrarier.

I.
⇒EXPRÈS1, ESSE, adj.
A.— Qui manifeste de la façon la plus formelle et la plus impérative la volonté de quelqu'un. Elle donna des ordres exprès pour que tous les revenus des quatre principautés (...) fussent exclusivement consacrés au soulagement et à l'entretien des pauvres habitans (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1836, p. 109) :
1. En effet, l'action de M. Gabriel Hanotaux pouvait bien être patriote dans son intention et dans son objet : dans sa formule expresse, qui eût immanquablement révolté le sentiment national, elle ne pouvait lui être soumise en aucun langage explicite.
MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p. 32.
SYNT. Les plus expresses réserves; de la manière la plus expresse; sur la demande expresse de; à la condition expresse; il avait mission expresse d'agir comme il l'a fait. En fonction attribut : La loi est expresse sur ce point.
B.— 1. Vieilli. [En parlant d'un messager] Qui est chargé d'un message urgent. Courrier, messager exprès.
Emploi subst. On a envoyé un exprès pour cette affaire, pour en informer; cette lettre a été portée par exprès (Ac.) :
2. Le surlendemain, un exprès, envoyé de Limoges par Monsieur Grossetête à Madame Graslin, lui remit les lettres suivantes.
BALZAC, Curé vill., 1839, p. 186.
2. Adj. inv. Lettre, colis exprès. Envoi qui porte la mention par exprès ou exprès et qui doit être acheminé et remis rapidement au destinataire. Un exprès. Envoi qui porte cette mention.
Prononc. et Orth. :[(s)], fém. [-]. Cf. é-1. La majorité des dict. transcrit [] au masc. Cependant la tendance mod. est à prononcer , (D); -s/. Bbg. DOPPAGNE (A.). Fr. exprès, angl. express, ital. espresso. In : [Mél. Buyssens (É.)]. Bruxelles, 1970, pp. 47-59. — GRUNDT (L.O.). Ét. sur l'adj. invarié en fr. Bergen, 1972, pp. 53-54. — LABORIAT (J.). L'Express a tué l'exprès. Vie Lang. 1973, pp. 284-286; Déf. Lang. fr. 1977, n° 86, pp. 10-12. — MARS (F.). La Lettre par exprès et le colis express. Vie Lang. 1960, pp. 524-526. — MARSAUD (M.). L'Impr. des timbres-poste. Banque Mots. 1974, n° 8, p. 201. Étymol. et Hist. V. exprès2.
II.
⇒EXPRÈS2, adv.
Avec, dans l'intention formelle (de faire quelque chose). Synon. délibérément, intentionnellement, spécialement, volontairement, à dessein. Il est venu tout exprès pour me voir; j'ai dit cela exprès pour le piquer (Ac.) :
1. Le souvenir du baiser le poussait à prendre une revanche. Mais le soir où son bras se glissa de nouveau, Mme d'Orgel sentit bien qu'il se glissait exprès.
RADIGUET, Bal, 1923, p. 113.
Faire exprès, ne pas faire exprès. Faire volontairement, involontairement quelque chose :
2. — Est-ce que vous faites exprès, Philippe, de marcher ainsi derrière moi?
— Ça dépend, dit-il. Des fois, oui, quand nous sommes sur la route.
RENARD, Journal, 1902, p. 783.
C'est exprès (fam.). C'est voulu. Tu tiens à établir tes idées, et tu prêches souvent. Tu me diras que c'est exprès, tu as tort, voilà tout (FLAUB., Corresp., 1858, p. 298).
(Être) fait exprès pour
♦ [En parlant d'une pers.] Avoir précisément les qualités requises pour :
3. — Et qui a fait les fonds?
— Le comte de N... Ah! mon cher! Il y a des hommes faits exprès pour cela. Bref, il a donné vingt mille francs; mais il en est arrivé à ses fins.
DUMAS fils, Dame Camélias, 1848, p. 248.
♦ [En parlant d'une chose] Convenir parfaitement à une situation attendue ou fortuite :
4. On dirait que ces notes ont été faites exprès pour dévoiler tout ce qu'il y a de petit, de misérable et de puéril dans notre philosophie moderne, et faire ressortir l'élévation et la grandeur d'une philosophie opposée à celle des sensations.
MAINE DE BIRAN, Journal, 1815, p. 61.
Un fait exprès, comme un fait exprès. Circonstance malencontreuse due au hasard qui favorise ou, le plus souvent, contrarie un projet :
5. ... « s'il n'est pas arrivé, me dis-je, c'est que le métro est encore en panne; d'ailleurs, cela fait la troisième aujourd'hui. On dirait que c'est un fait exprès... »
J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 125.
Prononc. et Orth. :[]. On ne fait pas la liaison entre exprès et un mot suiv. : il s'est exprès/absenté de chez lui. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1275 « clair, précis » (JEAN DE MEUN, Rose, éd. F. Lecoy, 8785); 2. a) 1333 par expres « de propos délibéré » (Ordonnances, XII, 19 ds GDF. Compl.); b) ca 1560 exprès « id. » (AMYOT, Sertorius, 10 ds LITTRÉ); 3. a) 1468 tout expres pour « dans le dessein de » (Lettres de Louis XI ds GDF. Compl.); b) av. 1630 subst. « messager » (D'Aubigné, Vie, CXXXIX ds LITTRÉ). Empr. du lat. class. expressus « mis en relief, exprimé clairement ».
STAT. — Exprès1 et 2. Fréq. abs. littér. :1 769. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 2 586, b) 2 389; XXe s. : a) 2 212, b) 2 705.
BBG. — DOPPAGNE (A.). Fr. exprès, angl. express, ital. espresso. In :[Mél. Buyssens (É.)]. Bruxelles, 1970, pp. 47-59.

1. exprès, esse [ɛkspʀɛs; ɛkspʀɛ, ɛs] adj.
ÉTYM. V. 1265; lat. expressus, p. p. de exprimere. → Exprimer.
REM. L'Académie recommande [ɛkspʀɛ] comme seule prononciation correcte, pour le masculin; mais dans l'usage la prononciation la plus répandue est [ɛkspʀɛs]; cette prononciation a l'avantage d'éviter l'homonymie avec l'adverbe 2. exprès [ɛkspʀɛ].
1 Vx ou dr. Qui exprime formellement la pensée, la volonté de quelqu'un. Explicite, formel, net, positif, précis. || Ordre, commandement exprès. || Condition expresse d'un contrat. || Défendre quelque chose en termes exprès, par une loi expresse (→ Devant, cit. 5). || Défense expresse de fumer. || Condamnation (cit. 4) expresse d'une hérésie.
1 D'ailleurs, c'est l'ordre exprès de son père mourant (…)
Corneille, Nicomède, IV, 5.
2 (…) il peut, pour conserver son Honneur, se trouver au lieu assigné, non pas véritablement avec l'intention expresse de se battre en duel, mais seulement avec celle de se défendre (…)
Pascal, les Provinciales, VII.
3 (…) il défendit par un édit exprès que l'on composât jamais de vers pour lui (…)
Fontenelle, Auguste, Arétin.
2 (1664, Mme de Sévigné). Vieilli. Qui est chargé spécialement de transmettre la pensée, la volonté de quelqu'un. || Courrier, messager exprès.
4 (…) si nous avons de bonnes nouvelles, je vous les manderai par un homme exprès à toute bride.
Mme de Sévigné, 62, 11 déc. 1664.
(Un exprès). Envoyé, messager chargé d'une mission spéciale. || Envoyer des instructions par un exprès, par exprès.Exprès chargé de remettre immédiatement une lettre, une dépêche à son destinataire. || Lettre postée par exprès.
5 J'envoie cet exprès pour en avertir madame (…)
Bossuet, Lettre au moine de l'abbaye de N., 7.
(XXe). Mod. (invar. : appos. ou adv.). || Lettre exprès, colis exprès…, qui est remis immédiatement au destinataire avant l'heure de la distribution ordinaire. || Surtaxe d'affranchissement sur les lettres exprès. || Inscrire la mention exprès, par exprès, sur une lettre.N. m. || Un exprès : envoi qui porte cette mention.
6 Une activité de tous les instants les occupe. Quand la fatigue s'empare d'eux, ils téléphonent, envoient des lettres par exprès, convoquent des ouvriers qualifiés et d'ingénieux artisans.
Alain Bosquet, les Bonnes Intentions, p. 261.
DÉR. 2. Exprès, expressément.
HOM. 1. Express, 2. express. — V. 2. Exprès (pour la prononciation académique).
————————
2. exprès [ɛkspʀɛ] adv.
ÉTYM. XIVe, var. par exprès; de 1. exprès.
1 Avec intention spéciale, formelle; à dessein. Délibérément, intentionnellement, spécialement, volontairement. || J'ai acheté ces fruits exprès pour vous. || Des édifices bâtis exprès pour les jeux (→ Cirque, cit. 1). || Une écharpe fabriquée exprès pour lui (→ Coûter, cit. 2).Tout exprès. || Elles sont venues tout exprès pour vous voir.
Faire exprès. || Faire exprès de tomber. || Je l'ai fait exprès pour l'ennuyer (→ Bravade, cit. 3). || On dirait qu'il le fait exprès. || Excusez-moi, je ne l'ai pas fait exprès. || C'est fait exprès, c'est exprès : c'est voulu, intentionnel.Par ext. || Fait exprès, tout exprès : parfaitement adapté (à une situation). || Cette loi semble faite tout exprès pour l'occasion. Approprié; convenir (→ Bible, cit. 5).
1 Et de grandeur tant droite et bien formée,
Que faite semble exprès pour être aimée
D'hommes et dieux.
Clément Marot, Épîtres, LXII.
2 Ce fut aussi une jolie traversée. J'eus toujours un temps fait exprès.
A. de Vigny, Servitude et Grandeur militaires, I, V.
3 Je viens exprès de Paris pour prendre communication d'un manuscrit de la Légende dorée que vous m'aviez dit posséder.
France, le Crime de S. Bonnard, Œ., t. II, p. 320.
4 Un des mots généraux qui jouent un grand rôle dans la détermination de la finalité, c'est le mot exprès. Il marque, lui, le dessein : le faire exprès (…)
F. Brunot, la Pensée et la Langue, p. 851.
2 Loc. Un fait exprès [œ̃fɛtɛkspʀɛ] (n. m.) : coïncidence généralement fâcheuse qui, bien que due au hasard, semble spécialement préparée. || On dirait un fait exprès, le seul livre dont j'ai besoin n'est pas en librairie.(1814, in D. D. L.). || Comme un fait exprès. || Nous étions pressés ce jour-là et comme un fait exprès, le train avait du retard.Comme par un fait exprès (même sens).
5 (…) malgré mon désir d'aller aux Borisols pour y remercier ces braves gens (…) la neige, la bise, le froid, m'en empêchèrent. Quelquefois, je me reprochais de manquer de courage, mais comme par un fait exprès, dès que je prenais un manteau et que je regardais vers l'Est, où sont les Borisols, un coup de vent soufflait sur l'Escal et on voyait voler la neige.
H. Bosco, le Jardin d'Hyacinthe, p. 38.
CONTR. Involontairement, malgré (soi).
HOM. V. 1. Exprès (prononc. académique).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • exprès — exprès, esse 1. (èk sprê, sprè s ) adj. 1°   Qui est exprimé de manière à ne laisser aucun doute possible. •   César viendra bientôt, et j en ai lettre expresse, CORN. Pomp. I, 3. •   D ailleurs c est l ordre exprès de son père mourant, CORN.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • exprés — Adaptación gráfica de la voz inglesa, y también francesa, express, que se usa en español, como adjetivo invariable, con los sentidos siguientes: a) Dicho de una olla o de una cafetera, ‘que funciona a presión, permitiendo acortar el tiempo de… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • exprés — (invariable) adjetivo 1. Que realiza su función muy rápidamente: una cafetera exprés. Prefiero enviarlo por correo exprés. olla* a presión u olla exprés. adjetivo,sustantivo masculino 1. [Tren] ex …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • exprés — (Del fr. exprès). 1. adj. Dicho de ciertos electrodomésticos o del café: rápido (ǁ que se hace o sucede muy deprisa). Olla, cafetera exprés. 2. m. tren expreso …   Diccionario de la lengua española

  • exprès — (French) UPU term for an international service featuring special priority handling of letters and small packets weighing up to 4 pounds …   Glossary of postal terms

  • exprés — ► adjetivo / sustantivo masculino/ femenino Que es rápido o se hace con rapidez: ■ café exprés; olla exprés. IRREG. plural exprés * * * exprés (del fr. «exprès») 1 adj. Aplicado a algunos aparatos o servicios, rápido: ‘olla exprés, cafetera… …   Enciclopedia Universal

  • expres — EXPRÉS1, Ă, expreşi, se, adj. (În sintagmele) Tren expres (şi substantivat, n.) = tren care merge cu viteză mare, oprindu se numai în staţiile importante. Scrisoare (recomandată) expresă sau colet expres = scrisoare sau colet care ajunge la… …   Dicționar Român

  • exprés — I. EXPRÉS, [expr]esse. adj. v. Qui est en termes si formels qu il ne laisse aucun lieu de doute. Cela est en termes exprés dans le contract. la loy y est expresse. un commandement exprés. un ordre exprés, tres exprés. Il est aussi quelquefois… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • EXPRÈS — adv. À certaine fin ; à dessein, avec intention. Il a fait bâtir cet appartement exprès pour recevoir ses amis. Il est venu tout exprès pour demander cet emploi. Il le fait exprès pour me fâcher. J ai dit cela exprès pour le piquer. Il le fait… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • EXPRÈS — adv. Avec intention formelle. Il a disposé cet appartement exprès pour nous recevoir. Il est venu tout exprès pour me voir. Il le fait exprès pour me fâcher. J’ai dit cela exprès pour le piquer. C’est comme un fait exprès. C’est un fait exprès,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.